La réadaptation de la personne âgée

Protéger les patients face à leur fragilité et leur vulnérabilité

Les actes inclus dans une prise en charge dispensée à une personne âgée sont liés à la complexité de son état de santé qui se caractérise par une polypathologie active avec des risques particuliers de décompensation, une dépendance physique et/ou des troubles cognitifs et des problèmes d’ordre psychosociaux. L’accompagnement social est également déterminant afin de planifier le retour à domicile dans les meilleures dispositions.

Les pathologies ou accidents justifiant un recours à cette spécialité

Plusieurs accidents ou pathologies justifient un recours à des SSR pour une personne âgée, après un séjour hospitalier de courte durée :

  • Les chutes et troubles de la marche et de l’équilibre
  • Les complications des maladies chroniques liées ou pas à des maladies infectieuses
  • Les complications de la fragilité liée à l’âge, réversibles ou non
  • Le diabète et les pathologies endocriniennes du sujet âgé
  • Des lésions traumatiques, intoxications, brûlures, complications de soins médicaux ou chirurgicaux
  • Des maladies du système ostéo-articulaire, des muscles et du tissu conjonctif
  • Des pathologies cardio-vasculaires

L’objectif fixé au patient par l’équipe médicale de LANDOUZY composée notamment de deux médecins spécialistes en gériatrie visera à :

  • Retrouver ses capacités et reprendre une activité normale
  • Mobiliser les articulations, renforcer les muscles, se ré-entraîner à la marche
  • S’adapter à certaines limitations et apprendre à vivre avec, pour rester le plus autonome possible
  • Se réinsérer dans la vie quotidienne

Des bilans sont régulièrement réalisés pendant ce séjour : réadaptation, gestion de la douleur, nutrition… Aussi, dès la première semaine d’hospitalisation, le projet de sortie du patient est envisagé puis est réévalué en cours de séjour.

L’assistante sociale entretient le lien avec les réseaux de soins, les services d’aide à domicile et les familles pour préparer le retour à domicile dans les meilleures conditions, ou un départ en institution médico-sociale du type EHPAD si nécessaire.